Formation subventionnée par l'Etat

Formation Comment devenir médiateur

Formation Comment devenir médiateur

Développez vos compétences. Zéro euro à payer. Grâce à nos formations payées par l’Etat

Quelle formation continue pour devenir médiateur??  

Au-delà des conditions spécifiques exigées pour devenir médiateur, il est possible au cours de sa carrière et après s’être assuré de remplir lesdites conditions, de réaliser des formations de courte durée visant l’apprentissage du processus de médiation en vue de le maîtriser. Certains centres de formation privés proposent de vous former aux fonctions de médiation sur une quinzaine de jours en présentiel ou à distance et remettent à l’issue de leur formation un certificat d’aptitude à la profession de médiateur. Ils mettent également en place des sessions de formation visant l’acquisition de compétences relatives à la médiation judiciaire ou encore des modules de perfectionnement dans le domaine de la médiation professionnelle. D’autres organismes dispense des formations spécifiques, également de courte durée, sanctionnées par une certification professionnelle (Réaliser des interventions de médiation sociale, par exemple). Ainsi, ces formations de courte durée peuvent être accessibles aux avocats comme aux travailleurs sociaux souhaitant se spécialiser dans le champ de la médiation. 

Par ailleurs, les professionnels issus des métiers précédemment cités peuvent également faire le choix d’obtenir leur diplôme d’État de médiateur familial – reconnu comme diplôme de spécialisation professionnelle – par le biais de la validation des acquis et de l’expérience. Selon leurs compétences et diplôme, les candidats pourront être exemptés de participer à certaines unités de formation comme de passer les épreuves correspondantes. 

Pour maintenir et mettre à jour ses connaissances, assurer le maintien de ses compétences et l’amélioration de sa pratique professionnelle, se former tout au long de sa carrière au titre de la formation continue constitue un moyen efficient et garantit ainsi un service de qualité. 

Quelle évolution pour un médiateur??

Le médiateur peut se perfectionner au fil de sa carrière dans certains domaines tels que le droit, la famille, le milieu scolaire, la consommation, la culture ou encore la santé. Il est également possible de s’orienter vers des postes de formateur ou d’intégrer des instances et associations visant la veille et la professionnalisation du métier de la médiation. Il peut également exercer en tant que libéral, de même qu’il peut créer une structure de médiation spécialisée ou généraliste, en s’associant avec ses pairs ou des métiers connexes. 

Quel est le salaire d’un médiateur??

Le salaire du médiateur dépend de certains critères tels que son statut et son secteur d’activité. Il peut être libre de fixer le coût de sa prestation s’il exerce en tant que libéral. S’il travaille au sein d’une association ou d’une antenne de la CAF, il peut prétendre à un salaire mensuel brut variant entre le SMIC et 1 700€. Dans le cadre d’une médiation en matière judiciaire, le montant sera fixé par le juge et acquitté par les parties. Il arrive que ces dernières fassent appel à l’aide juridictionnelle. Dans ce cas, l’État viendra verser tout ou partie des sommes dues. 

Avec quels métiers le médiateur?est amené à travailler??  

Le médiateur va exercer sa fonction avec les professionnels du milieu au sein duquel il propose ses services. S’il œuvre dans le secteur du logement par exemple, il collaborera avec les bailleurs et les professionnels administratifs. S’il travaille au sein d’un pôle médico-social, il pourra être en lien avec les assistants de service social et les conseillers en économie sociale familiale, mais également avec les métiers de la petite enfance. Dans la cadre judiciaire, le professionnel exercera notamment aux côtés de juges et d’avocats. 

Accompagnement personnalisé


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.