Formation subventionnée par l'Etat

Formation Comment devenir maître d’oeuvre ?

Formation Comment devenir maître d’oeuvre ?

Développez vos compétences. Zéro euro à payer. Grâce à nos formations payées par l’Etat

Dans un premier temps, distinguons le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage qui sont des appellations parfois confondues par les néophytes du BTP. Le maître d’œuvre est le professionnel chargé de concevoir un projet immobilier pour le compte d’un maître d’ouvrage, ce dernier désigne donc le commanditaire des travaux. Ce client peut être un particulier, un professionnel ou encore une collectivité territoriale.

Un maître d’œuvre (ou MOE) a donc de lourdes responsabilités entre les mains. Il est le chef de construction d’un bâtiment et doit s’assurer de la bonne exécution des travaux. Pour ce faire, il intervient dans toutes les phrases du projet architectural. En premier lieu, un cahier des charges va définir le déroulement du projet et préciser les besoins matériels et les critères financiers nécessaires pour mener la conception d’un projet à son terme aussi bien pour la construction d’une maison que pour la rénovation d’un extérieur.

Étant donné qu’un maître d’œuvre est amené à intervenir de la planification d’un projet à la clôture des travaux, il peut réaliser un grand nombre de tâches au cours d’une journée de travail. Parmi les missions incontournables du maître d’œuvre, on peut énumérer principalement  :

  • La réalisation des devis
  • La conception des plans
  • La rédaction des documents administratifs
  • La gestion des prestataires intervenant sur le chantier
  • Le management et la coordination des intervenants
  • Le suivi de l’avancée des travaux
  • Le contrôle de la qualité finale en compagnie du commanditaire.

Les qualités nécessaires pour devenir maître d’œuvre

Superviser la construction d’un chantier n’est pas une mince affaire ! La fonction de maître d’œuvre nécessite de solides compétences managériales de façon à pouvoir gérer et coordonner une équipe durant toute la durée de conception d’un projet immobilier. Un maître d’œuvre doit aussi faire preuve de réactivité et anticiper d’éventuels imprévus susceptibles de perturber l’avancée d’un chantier. Une excellente connaissance du milieu du BTP sera évidemment requise pour pouvoir prendre en main un projet architectural de A à Z. Enfin, une bonne maîtrise de l’outil informatique est recommandée notamment des logiciels de CAO comme Autocad, très utilisé par les architectes.

Études et formation

Pour devenir maître d’œuvre, vous pouvez suivre une formation dans le domaine du BTP ou de l’architecture. Il existe des formations dans le bâtiment à partir de bac + 2 comme le DUT Génie Civil, le BTS Études et économie de la construction, ou le BTS Bâtiment qui peut mener à d’autres métiers du bâtiment comme conducteur de travaux ou chef de chantier. Des poursuites d’études pourront vous permettre de vous spécialiser : ainsi, à partir du bac +3, on trouve la Licence Pro Bâtiment et Construction. Des centres de formation proposent des cours en présentiel ou à distance pour se former au métier de maître d’œuvre ou acquérir des compétences liées à la maîtrise d’ouvrage. Ces formations peuvent être éligibles au CPF (compte personnel de formation).

Le diplôme d’État d’architecte (bac +5) suivie d’une année supplémentaire permet de devenir architecte HMNOP (habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre) et donc d’être apte à remplir la fonction de maître d’œuvre.

Accompagnement personnalisé


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.