Formation subventionnée par l'Etat

Formation Comment devenir illustrateur ?

Formation Comment devenir illustrateur ?

Développez vos compétences. Zéro euro à payer. Grâce à nos formations payées par l’Etat

La mission principale d’un illustrateur est de mettre un texte en image. Il s’agit d’une profession qui a su évoluer au rythme des innovations technologiques. Si le travail à la craie, au fusain et à la peinture était auparavant coutumier, aujourd’hui les logiciels de conception graphique constituent les outils principaux des illustrateurs.

Le rôle de l’illustrateur dans le secteur du graphisme

Le travail de l’illustrateur se divise en plusieurs phases. Tout d’abord, il peut être amené à rencontrer le client afin de cerner ses besoins. De cet échange va s’établir un cahier des charges récapitulant les exigences du client et donc les différents points à respecter pour que le projet livré soit conforme à ses attentes. Un délai de livraison est imparti et l’illustrateur peut commencer à rentrer dans la phase de création. Des recherches préalables pourront être effectuées pour s’inspirer ou se mettre à jour des dernières tendances. Une fois le projet fourni au client, celui-ci demandera d’éventuelles retouches que l’illustrateur devra généralement appliquer (même s’il pense que cela dénature son travail !).

Les illustrateurs évoluent généralement dans des secteurs d’activités comme :

  •  l’édition
  •  la communication
  •  le marketing
  •  la presse écrite
  •  la publicité
  •  Le web
  •  l’audiovisuel (films d’animation)Un illustrateur peut décider de se lancer en freelance, ce qui est plutôt courant dans la profession. Cependant, comme tout auto-entrepreneur il devra s’occuper d’un certain nombre de tâches annexes : la comptabilité, la communication, la prospection et la constitution d’un book seront autant de missions à prendre au sérieux pour tout illustrateur souhaitant tenter l’aventure en solo.

Les qualités requises pour devenir illustrateur

Illustrateur étant un métier artistique par excellence, on attend de la personne qui occupe ce poste de la créativité, un certain sens de l’imagination et bien sûr un bon coup de crayon. Comme toute profession créative, la technique n’est jamais bien loin : l’illustrateur (ou le graphiste) doit maîtriser les principaux logiciels de DAO (dessin assisté par ordinateur) utilisés sur le marché. Il devra donc avoir fait le fruit d’une formation sur Photoshop, Illustrator ou InDesign. Des connaissances techniques seront alors requises pour utiliser les fonctionnalités les plus avancées de ces logiciels de création graphique. Les illustrateurs doivent aussi développer leur savoir-être, surtout lorsqu’ils exercent en freelance et qu’ils doivent inspirer confiance et savoir se vendre pour donner envie aux potentiels clients de collaborer avec eux.

> Formez-vous au métier d’illustrateur

Études et formation

Plusieurs types de cursus et de formations en graphisme permettent d’exercer le métier d’illustrateur. A partir du Bac +2, vous avez la possibilité de rejoindre un BTS Design Graphique (avec par exemple l’option communication et médias imprimés) ou le DMA Design (Diplôme des Métiers d’Arts). De nombreuses écoles de design répartis dans toute la France, de Paris à Nantes en passant par Valenciennes vous feront monter en compétences en illustration et sortir de formation avec un diplôme en poche.

Si vous souhaitez intégrer une école d’arts appliquées, sachez qu’il existe des formations pour se préparer aux concours d’entrée pour pouvoir se préparer et s’entraîner à son rythme aux différentes techniques de dessin et développer son propre style.

Des centres de formation proposent de vous former à distance au métier d’illustrateur (mais aussi de dessinateur ou d’illustrateur jeunesse). Les cours peuvent varier entre 6 mois et 2 ans en fonction de votre rythme d’apprentissage. Il s’agit d’une formule idéale pour ceux qui appréhendent de retourner sur les bancs d’école ou qui ont différentes contraintes professionnelles ou familiales les empêchant de se rendre quotidiennement dans un centre de formation. Des stages sont souvent proposés par ces organismes de formation afin d’apprendre le métier d’illustrateur en compagnie de professionnels du graphisme. Enfin, de nombreux CFA dispensent des cours de DAO ou de CAO pour apprendre à utiliser des logiciels incontournables dans le secteur du graphisme.

Accompagnement personnalisé


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.