Formation subventionnée par l'Etat

Formation Comment devenir berger

Formation Comment devenir berger

Développez vos compétences. Zéro euro à payer. Grâce à nos formations payées par l’Etat

Quelles études pour devenir berger ?

Plusieurs études et diplômes peuvent mener au métier de berger. Cela peut aller du brevet professionnel au bac pro. Les profils des bergers en exercice sont variés, mais la plupart ont suivi une formation initiale pour diriger un troupeau et en prendre soin.  

Quelques exemples de diplômes menant au métier de berger : 

  • Brevet Professionnel Agricole Travaux de la production animale, spécialité Élevage de ruminants
  • Bac Professionnel Conduite et gestion de l’exploitation agricole, spécialité Système à dominante élevage

La formation BERGER VACHER TRANSHUMANT est associée au titre homologué du même nom (formation certifiante de niveau IV). Elle est réalisée en alternance avec des modules d’apprentissages variés comme le soin aux animaux, la conduite et le comportement du troupeau, ainsi que la connaissance de l’estive. 

De nombreuses formations au métier de berger existent en France. Les CFPPA y préparent comme celui de Die, des Hautes-Pyrénées ou de l’Ariège. Les BPA étudiés sont différents : 

  • Berger Vacher d’Alpage (CFPPA de Die) 
  • Berger-vacher transhumant (CFPPA des Hautes-Pyrénées) 
  • BPA TPA Élevage de ruminants – Berger Vacher (CFPPA Ariège) 

Durant la formation « Berger Vacher d’Alpage » de Die, les apprentis sont formés à la conduite et à la gestion d’un troupeau en alpages. Ils apprennent à alimenter le troupeau en estive, à assurer le suivi sanitaire du troupeau dans ces conditions, mais aussi à traitre les vaches en alpage. Les études précitées peuvent également faire partie d’une formation professionnelle continue, comme celle de Berger-vacher transhumant de Hautes-Pyrénées, d’une durée de 940 heures, dont 625 heures en entreprise. 

Quelle formation continue pour devenir berger ? 

Comme tout professionnel dans le secteur de l’élevage et de l’agriculture, le berger a besoin de se former tout au long de sa carrière pour gagner en compétences et exercer au mieux son métier. Des formations de spécialisation existent. L’éleveur devient alors un véritable expert dans son domaine et une référence pour la gestion et le bien-être d’un troupeau. Le certificat de spécialisation Conduite de l’élevage ovin est une formation de spécialisation par exemple. Lors de cette formation professionnelle, les bergers apprennent la gestion technique d’un élevage ovin (moutons) avec des objectifs qualitatifs et quantitatifs. Les notions d’alimentation, de pâturage ou encore de reproduction sont approfondies.  

Les formations continues conviennent également aux personnes souhaitant changer de métier pour devenir bergers. Les « écoles de berger » permettent de se professionnaliser et ainsi de développer des compétences essentielles à l’exercice de cette profession. 

Ces formations sont souvent adaptables au rythme de vie des bergers déjà en exercice ou aux personnes en reconversion professionnelle. Le Brevet Professionnel Agricole – Travaux De La Production Animale, Élevage De Ruminants/ « Berger Transhumant » est également considéré comme une formation professionnelle continue diplômante non alternante. Une Validation d’Acquis d’Expérience (VAE) est envisageable pour ce diplôme comme pour d’autres dans ce domaine d’activité. Il suffit de posséder plus d’une année d’expérience comme berger ou agent d’élevage et de suivre la procédure associée. Le financement de ce type de formations peut se faire via la mobilisation du Compte Personnel de Formation (CPF) si l’organisme et la formation sont éligibles. Parfois, Pôle Emploi peut aider également à régler les frais de formation. 

Quelle évolution pour un berger ?

Le berger exerce son métier au sein d’une exploitation agricole ou à son compte avec le BPREA (Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole). Il est possible également pour un berger de ne pas avoir de terre, mais d’être simplement propriétaire du troupeau (vaches, moutons, etc.). Certains bergers varient les activités avec, par exemple, la production de foin en mission complémentaire. 

Quel est le salaire d’un berger ?

Le salaire mensuel moyen d’un berger est situé entre 1 500 et 2 000 euros par mois. Ces chiffres sont approximatifs. La rémunération d’un berger va dépendre de plusieurs critères?: son expérience, son statut -salarié ou entrepreneur), ses missions, mais aussi la taille du troupeau géré. 

Accompagnement personnalisé


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.